Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  | Forum 
Google
 
Web LatinReporters.com
Espagne: safaris clandestins contre tigres et lions

Tigre abattu lors d'un safari clandestin
Photo Guardia Civil
MADRID, mercredi 7 décembre 2005 (LatinReporters.com) - Loups, mais aussi lynx et même tigres et lions... La faune ibérique est d'une richesse surprenante, du moins lorsqu'on est chasseur et millionnaire et qu'on peut donc s'offrir des safaris clandestins, en Estrémadure, au sud-ouest de l'Espagne.

Anormalement haute, électrifiée en outre, la clôture de l'immense domaine "Lunares" alimentait depuis plusieurs semaines les rumeurs dans le bourg de Monterrubio de la Serena, perché avec ses 700 habitants dans la Sierra de Oro, là où l'Estrémadure confine à la Castille et à l'Andalousie.

Le très officiel SEPRONA (Service de Protection de la Nature) avait alerté le ministère de l'Intérieur. A l'écoute de coups de feu, le week-end dernier, la garde civile forçait l'entrée du "Lunares".

"Au moment de l'intervention, on trouva un tigre mort, qui venait d'être abattu et auquel on allait arracher la peau en guise de trophée" indique un communiqué de ce corps d'élite de la police espagnole. Son site Internet publie une photo du malheureux félin.

"Les chasseurs furtifs ont été surpris au moment où ils allaient abattre un autre tigre et un lion, dont on a ainsi évité la mort" ajoute le même communiqué officiel.

Ces bourreaux d'espèces protégées, deux hommes et une femme, venaient de Madrid. Seules les initiales de leur nom et prénom sont révélées. D'ordinaire, la police espagnole est plus loquace, offrant souvent photo et identité complète des moindres malfrats. Les chasseurs du "Lunares" seraient-ils aussi gros que leur gibier?

Ils ont été arrêtés ainsi que l'organisateur du safari et trois de ses collaborateurs, des gérants ou gardes de propriétés de la région. "On n'écarte pas de nouvelles arrestations" affirme la garde civile. Les sept détenus ont néanmoins été mis en liberté conditionnelle.

Des restes de loups ont également été découverts. Le SEPRONA croit que des lynx aussi servaient de gibier. D'où venaient les fauves? L'enquête se dirige vers des parcs zoologiques et des cirques.

Des villageois de Monterrubio de la Serena évaluent à trente mille euros l'inscription à ces safaris qui, murmurent-ils, attireraient aussi des Italiens.

La garde civile ne parle que d'une "grande quantité supposée d'argent", avec droit à la peau et à la tête des animaux fusillés... Du haut d'un mirador pour éviter crocs et griffes, prétend une radio espagnole.

Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum


ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
 Dossier Espagne
 Dossier Société
 Tous les titres


VOIR AUSSI
  • Dossier Espagne
  • Dossier Société
  • REPRODUCTION
    Le texte de cet article peut être reproduit à 2 conditions:

    1 Attribution claire à LatinReporters.com

    2 Lien actif sur le mot LatinReporters.com

    L'affichage de ce logo
    serait aussi apprécié
    PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Terrorisme international
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Le texte de cet article peut être reproduit s'il est clairement attribué
    à LatinReporters.com avec lien actif sur le mot LatinReporters.com