Accueil  | Politique  | Economie  | Multimédia  | Société  | Pays+dossiers  | Flashs  | Titres  |Communiqués

 version imprimable
Google
 
Web LatinReporters.com
Le Râleur latino
Espagne: avec Mahomet, la gauche vire à droite et vice-versa

Comme Le Monde, El Pais a publié le Mahomet dessiné par Plantu
MADRID, mardi 7 février 2006 (LatinReporters.com) - Allah la, quel gâchis! Ni Marx ni Bush ne distinguent plus les leurs. En Espagne comme ailleurs, la crise semi-mondiale des caricatures de Mahomet fait virer la gauche à droite et vice-versa.

Le socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, chef du gouvernement espagnol, fustige la publication des caricatures, mais non l'incendie de bâtiments diplomatiques européens par des foules de musulmans qui nous menacent de mort.

M. Zapatero coiffe ainsi le turban au nom d'une "Alliance des civilisations", au sein de laquelle les mollahs iraniens démontreront peut-être que destruction d'Israël et énergie nucléaire pacifique seraient compatibles. En outre, deux amis de l'Espagne, Cuba et le Venezuela, appuient Téhéran pour tenter d'empêcher le Conseil de sécurité des Nations unies d'éplucher le dossier nucléaire iranien.

Trois Latinos mangeurs de curés, Zapatero, Castro et Chavez, aident donc ou pour le moins soulagent diplomatiquement l'extrême droite religieuse islamique. De quoi râler, quand on sait que Madrid est la capitale du mariage gay, alors qu'en Iran des homosexuels sont pendus.

Et à l'inverse, la droite ultramontaine espagnole, celle du Parti populaire (PP), s'érige en championne de la liberté d'expression pour revendiquer le droit des médias à caricaturer Mahomet. Le PP accuse M. Zapatero d'accepter de négocier avec les musulmans, via son Alliance des civilisations, les valeurs fondamentales de la démocratie. Les libertés individuelles, il est vrai, ne sortiraient pas indemnes d'une cohabitation avec la théocratie.

Mais un tiers de siècle après la fin de la dictature-censure franquiste et ses 36 années de national-catholicisme, le PP voudrait encore, lui, imposer le catéchisme dans toutes les écoles.

Et malgré les crimes du franquisme auquel la couronne espagnole doit tant, la droite serait la première à réclamer l'emprisonnement -hélas possible- du libertin qui publierait un portrait du roi Juan Carlos coiffé, comme Mahomet sur sa caricature la plus polémique, d'une bombe menaçante associant le souverain à un terrorisme du présent ou du passé.

Le Râleur latino

 version imprimable
Vous pouvez réagir à cet article sur notre forum


ARTICLES ET DOSSIERS LIÉS
Dossier Alliance des Civilisations
Dossier Terrorisme international
Dossier Espagne


VOIR AUSSI
  • Dossier Alliance Civilisations
  • Dossier Terrorisme international
  • Dossier Espagne
  • REPRODUCTION
    Le texte de cet article peut être reproduit moyennant:

    1 Attribution à LatinReporters.com

    2 Lien avec LatinReporters.com

    Ce logo peut être affiché
    PAYS
  • Argentine
  • Bolivie
  • Brésil
  • Chili
  • Colombie
  • Costa Rica
  • Cuba
  • Equateur
  • Espagne
  • Guatemala
  • Haïti
  • Honduras
  • Mexique
  • Nicaragua
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Porto Rico
  • R.dominicaine
  • Salvador
  • Uruguay
  • Venezuela
  • DOSSIERS
  • Tous les titres
  • Pays basque-ETA
  • Europe-Amér. latine
  • Espagne-UE
  • Gibraltar
  • Letizia-prince Felipe
  • Irak
  • Droits de l'homme
  • Ingrid Betancourt
  • Terrorisme international
  • Globalisation
  • Immigration
  • Peuples autochtones
  • Dollarisation
  • Drogue
  • NOUS CONTACTER
  • Rédaction
  • Christian Galloy directeur
  • (00 34) 917 155 469
  • (00 34) 610 686 761
  • Publicité - Références
  • SERVICE RADIO
    Nous fournissons aux radios des billets audios sous la signature et l'angle souhaités.

      Accueil   |  Politique   |  Economie   |  Multimédia   |  Société   |  Pays+dossiers   |  Flashs   |  Titres   | Forum 

    © LatinReporters.com - Amérique latine - Espagne
    Le texte de cet article peut être reproduit en l'attribuant, avec lien, à LatinReporters.com